Réforme des retraites et LOPMI : Non !

Télécharger le communiqué

Alors que le gouvernement a annoncé ce mardi le report de l’âge de départ à la retraite à 64 ans. Il nous est, comme pour 80 % de la population, hors de question que nous et nos aîné.e.s travaillions jusqu’à cet âge.

Même le Conseil d’orientation des retraites estime dans ses dernières projections que le système est largement soutenable tel qu’il est aujourd’hui. Le gouvernement a aussi fait le choix de baisser les cotisations patronales pour couvrir les accidents du travail et d’augmenter celles pour l’assurance chômage.  Il s’agit donc d’une réforme profondément injuste et illogique économiquement, uniquement motivée par le fanatisme néolibéral du gouvernement.

De plus cette réforme destructrice nous concerne aussi car elle aura pour conséquence d’abaisser le nombre d’emplois qui seront disponibles pour nous, lycéen·e·s, alors qu’il est déjà largement inférieur au nombre de demandeurs d’emplois (dix fois) et que nous sommes les plus touché.e.s par le chômage et les travaux précaires.

Par ailleurs, il est important de rappeler que le gouvernement souhaite aussi restreindre encore plus le droit des lycéen.ne.s de manifester et de se mobiliser dans leur lycée. La LOPMI, (Loi d’Orientation et de Programmation du Ministère de l’Intérieur) prévoit des amendes allant de 500 à 1000 € pour les élèves bloquant leur lycée. Avec un pouvoir qui ne connaît que le 49.3 et la violence, le blocus est pourtant le seul moyen de nous faire entendre. Cela montre que nos actions sont efficaces et que le gouvernement a peur de la mobilisation lycéenne.

Le Mouvement National Lycéen appelle donc à rejoindre massivement la première journée de mobilisation le 19 janvier 2023 aux côtés des syndicats et de la population, via les manifestations ou l’organisation de blocage dans les lycées.

Tract et Communiqué

Tract

Site web réalisé par les bénévoles du MNL publié sous licence AGPL-3.0.
Code source disponible sur GitHub, commit actuel 232d7a0.