Guide du militant

📣 Se mobiliser et mobiliser son lycée : les étapes

Tout d’abord il faut savoir qu’un.e militant.e du MNL est normalement membre de la fédération du MNL de son département. Pour se mobiliser, il est important de se coordonner avec d’autres lycéen.nes, et cela est l’objectif du syndicat. En tout cas, ce guide s’adresse autant à des lycéen.nes autonomes qu’a des membres du MNL.

S’organiser avant de se mobiliser

💬 L’assemblée générale

A la base de toute mobilisation, il y a une assemblée générale c’est à dire une réunion démocratique des lycéen.nes souhaitant s’engager. Ce moment a pour objectif de discuter des revendications, de décider comment se mobiliser, et voter ces actions. Pour cela il faut qu’un maximum de lycéen.nes soient présent.es.

📱 Diffuser - Informer

Suite à une décision de l’AG (bloquer des lycées par exemple) il faut diffuser l’information, ou en tout cas les revendications, pour que les autres lycéen.nes puissent rejoindre le mouvement. Pour cela, il est possible de faire de la communication sur les réseaux sociaux, tracter devant les lycées, organiser des collages devant les lycées ou des réunions d’informations dans les lycées.

💪 Se former

Pour qu’une mobilisation se passe bien, il faut être informés du déroulement, des risques potentiels, des raisons de l’action donc des revendications précises, ainsi que des suites potentielles. Par exemple, pour un blocus : A-t-il vocation à être reconduit en cas de réussite ? Un départ en manif est prévu ? Une nouvelle AG ? Il faut alors parfois prévoir des temps de formation.

💬 L’assemblée générale

L'Assemblée Générale (AG) est démocratique. Tout lycéen ou lycéenne doit pouvoir y participer et y exprimer son avis. Les comportements problématiques ( sexistes, racistes, discriminatoires.. ) y sont néanmoins dénoncés pour que l’AG puisse rester un espace sain où chacun.e peut se sentir à l’aise. L’Assemblée générale peut prendre diverses formes : souvent, elle représente un temps d’échange, de rencontres et de discussions entre militant.es, mais elle permet également de s’organiser ( cortèges de manifs, blocus, actions, coordination ... ). Elle permet à des lycéen-nes nouvellement engagé-es de prendre contact avec d’autres et de découvrir l’organisation de la lutte. Il est donc important de parler au maximum des AG autour de soi, et de tracter pour faire venir le maximum de monde, et ensuite de bien les inclure dans la discussion. Pour permettre à l’AG de bien se dérouler, on peut décider en début d’AG qu’une ou deux personnes noteront les prises de parole pour que tout le monde puisse s’exprimer et que personne ne monopolise la parole. Trouver quelqu’un-e pour prendre des notes pendant l’AG peut également permettre de résumer ce qui a été dit pour ne rien oublier et pour pouvoir le transmettre aux personnes qui n’ont pas pu être présentes.

Trouver un lieu ou faire une AG :

  • Si l’AG est ouverte aux élèves d’un unique lycée, alors il est possible de faire l’AG dans une salle du lycée. Ce droit est prévu par l’article R511-10 du code de l’Education, il suffit donc de demander une salle à la direction en précisant que cette réunion respectera les principes fondamentaux de l’éducation (laïcité, gratuité, etc...)
  • Si la direction refuse ou si l’AG a vocation à rassembler des élèves de plusieurs lycées, alors il faut trouver une autre salle. En tant que membre d’un syndicat lycéen, il est possible de demander une salle à un syndicat professionnel (CGT, FSU, Solidaires ou FO) ou à une association de parents d’élèves (comme la FCPE) qui sont en général d’accord.

📄 Coller ou tracter

S’organiser

Coller ou tracter seul.e est très déconseillé. Il est donc recommandé de planifier une date et un horaire pour tracter ou coller bien à l’avance, pour se retrouver entre membres de la fédération. Il ne faut pas oublier la répression policière et les violences d’extrême-droite, et en plus ça doit être un moment convivial !

Pour tracter

Le meilleur endroit pour tracter est devant un lycée, aux horaires d’entrée ou sortie des élèves. Il est totalement autorisé de distribuer des tracts devant le lycée, en revanche, évitez de le faire à l’intérieur du lycée.

On sait tous que quand on nous donne un papier dans la rue, on ne va quasiment jamais le lire. L’idée est donc d’essayer de discuter un peu avec la personne à qui on donne le tract au moment où on le donne.

Pour coller des affiches

Encore une fois l’endroit à privilégier est l’abord d’un lycée, car l’objectif est de toucher les lycéens et les lycéennes. Pour coller sur des panneaux d’affichages publics, il n’y a aucun problème, en revanche si vous devez coller des affiches sur des murs inutiles ou sur du mobilier urbain, privilégiez de coller en soirée (ça dépend aussi du lieu où vous êtes : grandes villes ou village, etc.)

Se procurer le matériel

Pour imprimer les affiches et les tracts, demandez aux syndicats de professeurs ou associations de parents d’élèves proches de chez vous (FCPE, Solidaires, FSU, CGT ou FO). Ils n’ont en général aucun problème pour vous aider, il suffit de leur envoyer un petit mail pour organiser ça.

Pour la colle, le seau et le pinceau pour le collage, vous pouvez aussi emprunter du matériel à ces organisations, mais sinon il y a sur YouTube des tutos pour faire de la colle à la farine, et trouver un seau et un pinceau utilisable n’est en général pas compliqué.

❗D’autres actions possibles

La collecte

Dans tout les départements, les associations de parents d’élèves ou de jeunes isolés connaissent des jeunes qui sont en manque de nourriture / vêtements / fournitures scolaires.

Il peut être bien d’organiser une collecte et de leur transmettre pour que ces organisations / associations puissent faire des dons aux personnes qui en ont besoin.

Pour cela, il faut commencer par contacter ces associations pour savoir ce dont elles ont le plus besoin, et organiser le moment où il faudra leur donner ce qui a été collecté.

Ensuite, il suffit d’aller devant un magasin après avoir discuter avec les vendeurs, avec un très grand carton, des affiches et pancartes qui expliquent la démarche, une table et un drapeau.

Il faut expliquer ce que vous faites aux gens qui rentrent pour qu’ils donnent des choses en sortant du magasin.

💡
Si vous organisez une collecte de ce type dans votre fédération, vous pouvez augmenter son envergure en organisant en même temps des collectes dans les lycées dans lesquels des membres du MNL sont élus au CVL

La table

Pour politiser des lycéen.nes, tenir une table dans un endroit fréquenté comme un lycée peut être une bonne idée.

Pour que ce ne soit pas ennuyant, il faut prévoir de la musique, à manger, à boire, des jeux et des activités.

Ensuite, il y a juste à avoir un drapeau, des tracts, des affiches, et des arguments pour expliquer pourquoi il est important de se mobiliser.

Manifester

Du rassemblement convivial au cortège de tête, rejoindre les manifestations est crucial. Elles servent à la fois de moyen de contestation face au gouvernement, de lieux de revendication, mais c’est aussi le moment pour se retrouver.

En effet qu’on parle de grève pour les travailleurs ou de blocus pour les lycéen.nes, le militantisme est fatiguant, les réveils à l’aube sont réguliers et manifester devient alors un moment pour se retrouver entre militant.es, discuter de stratégie ou de politique.

Action Banderole

L'idée de cette action est de tendre une banderole dans un endroit en hauteur, visible par beaucoup pour faire passer un message. Pour que ce soit impactant, il faut que la banderole soit très visible ou que ce soit devant un lieu qui a une importance (la DSDEN par exemple). Ensuite, il faut créer une atmosphère militante : sortir des fumigènes au moment d'accrocher la banderole, des drapeaux et des pancartes. Ce type d'action peut être diffusé sur les réseaux sociaux. Attention cependant à ne pas vouloir la faire dans un endroit dangereux / interdit / difficile d'accès sans une très bonne préparation, une formation anti-répression, etc.

Investir le lycée

Pour finir, il ne faut pas oublier que le lieu, on se retrouve tous-tes les lycée.nes est le lycée, et qu'avec de l'imagination, il est possible facilement d'inviter le militantisme dans son lycée, ce qui est important !

Site web réalisé par les bénévoles du MNL publié sous licence AGPL-3.0.
Code source disponible sur GitHub, commit actuel cf2ec8f.